Le made-in-France, une marque qui trompe…

Bonne nouvelle ! Le Comité des entrepreneurs pour un développement responsable de l’économie (Cedre) vient de montrer que 72% des Français sont prêts à payer entre 5 et 10% plus cher pour un produit made in France.

Mais c’est quoi le made in France ? D’après le code des douanes communautaires, article 24, c’est « la dernière transformation ou ouvraison substantielle » en France :  bijoux et pacotille Mauboussin assemblés ou finis en France, vélos Gitanes dont les pièces sont emboîtées en France.

Gare aux tricheries : l’agro-alimentaire est dans le collimateur avec Findus qui conçoit une pub limite : « Croustibat made in Boulogne-sur-Mer et fier de l’être ! » avec un petit astérisque annonçant que les poissons sont « transformés dans la commune ». La chaussure n’est pas en reste : Springcourt qui ne fabrique rien en France et qui chausse les pieds des coureurs photographie les baskets avec un drapeau bleu-blanc-rouge qui tient lieu de languette. Argument ? « L’esthétique » jure la com…

Aujourd’hui, c’est une assoc privée, Pro France, qui gère la charte « Origine France Garantie » (OFG). Toyota peut appliquer le logo sur la Yaris qui réalise 54% du prix de revient de cette auto en France.

Pour en savoir plus : dossier dans Libération 17 septembre 2012

 

1 409 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :