Election américaine : l’Ohio, « centre de l’Univers »

Le ridicule ne tuant pas, le Cincinnati Enquirer vient de publier à Cincinnati, l’une des trois métropoles de l’Ohio (11 millions d’habitants), un article faisant de cet État le centre de tout ce qui existe en ce bas monde et même au-delà. L’Ohio, autoproclamé, « centre de l’univers ».

Cette vieille terre d’animaux à fourrures qui devait attirer les Français au XVIIIe siècle est donc devenue l’épicentre de la présidentielle américaine (Le Monde). C’est porter bien bas le sens de l’élection. Mais c’est aussi instrumentaliser la géographie pour presser le temps et connaître AVANT la fin de l’élection le nom du prochain président. Un peu comme les primeurs permettent de manger des fraises AVANT la saison. La belle affaire !

Les élections dans les pays démocratiques sont devenus de gigantesques cirques où se démènent des animaux qui ont réussi à attirer le plus d’argent sur leur pomme. Les règles très complexes de l’élection (ici, Mitt Romney a besoin de 18 délégués de l’Ohio pour obtenir la majorité nécessaire de 270)  sont simplifiées à quelques bulletins qui vont tracer la route vers la Maison blanche. Car dans le cirque électoral, il y a les dollars débauchés pour des publicités négatives : 12 millions, dit-on, dépensés en une seule semaine par le candidat républicain contre 8 petits millions par Barak Obama qui s’exprime à cinq reprises dans ce week-end. Et pour que le spectacle soit garanti, Barak Obama débauche Stevie Wonder et Romney l’ancienne secrétaire d’État Condoleezza Rice. Car il faut inciter les Afro-Américains à ne pas bouder les urnes.

On oubliait la devise de l’Ohio : With God, all things are possible. Que les géographes le sachent et le proclament au monde : Dieu a fait de l’Ohio le « centre de l’Univers ». Dieu n’est jamais ridicule.

1 020 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :