Cartographier Internet, le casse-tête des géographes

Comment faire une géographie de l’internet mondial ? Par des ellipses au-dessus des continents ?

Sciences & Avenir (décembre 2012) propose une géographie physique des « tuyaux »  de fibre optique qui assurent 95% du trafic international. Problème : ils sont… sous-marins et leur localisation serait top secrète.

On les pose jusqu’à huit mille mètres de profondeur. Le câble le plus long mesure près de 40 000 kilomètres pour relier l’Allemagne et la Corée du Sud. La durée de vie de ces câbles est garantie jusqu’à vingt-cinq ans. Mais on ne connaît pas exactement leur géographie pour des raisons stratégiques. L’Europe a connu quelques pannes mémorables de câbles coupés en mer accidentellement par les bateaux. En effet, les plus gros défis techniques sont d’éviter les ancres des bateaux. Mais aussi de résister aux vagues violentes, aux chaluts des bateaux de pêche industrielle.

A moins de ne pas s’ennuyer en montant de belles infographies comme celle du réseau Facebook. Qu’elle est belle, la terre ! Mais qui « facebooke » ? A quoi sert ce réseau social ? Quelle est sa durée de vie ? Est-il « mondial » ? Veut-on qu’il le soit ? Autant de questions que ne résout pas cette belle esthétique d’une planète bleu-et-blanc.

Carte du réseau Facebook

1 219 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :