Singapour se prend pour un jardin

« Inventeurs » des garden cities dont ils ont emprunté certains canons esthétiques aux Chinois, les Britanniques ont sans doute laissé quelques graines de cette garden mania à Singapour au temps où ils contrôlaient le détroit de Malacca.

Aujourd’hui, ces graines sont en train de germer. A 25 mètres au-dessus du sol, les agences britanniques Grant Associates & Wilkinson Eyre Architects ont conçu un vaste parc de 54 hectares faisant partie intégrante du centre d’affaires. Une manière de copier Central Park de New York ? Plus que cela, puisque Singapour ambitionne de devenir un vaste jardin.

Imaginez une canopée artificielle agencée comme deux serres qui conservent tout ce que la flore tropicale(sèche et humide) mérite d’être montrée pour sensibiliser les Singapouriens, 100% citadins, à l’environnement. La plate-forme abrite 12 supertrees (photo ci-dessus) : des arbres artificiels XXL grimpant jusqu’à 50 mètres de haut où vous attend un café-restaurant.

Les conservatoires de Bay South Garden sont les lauréats du World Architecture Festival 2012. Singapour, ville futuriste dans une Asie en pleine croissance. Pendant que l’Europe patrimonialise, brique ses cathédrales et se regarde dans le doux miroir de son passé glorieux, l’Asie rêve du futur.

 

1 736 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :