Un séjour à Naples 1

Naples est l’une des plus vieilles villes d’Europe, fondée par des Grecs il y a bien longtemps, et depuis toujours menacée par les éruptions volcaniques et les tremblements de terre… Et pourtant c’est aujourd’hui la deuxième région métropolitaine d’Italie après Milan. Elle en est le double chaotique et bien vivant, dotée d’un centre historique conservé tel quel depuis l’époque romaine pour ce qui concerne le tracé de ses rues, très étroites pour les critères actuels. Mais ce sont des rues où il se passe toujours quelque chose. J’en reparlerai plus tard.

Le Vésuve que l’on voit très bien depuis la piazza del Plebiscito, d’où est prise la photo, juste à côté de l’ex-palais royal, domine une partie de l’horizon. On ne peut pas vraiment l’oublier. Depuis 1944 il reste à peu près tranquille, mais on attend  « la » grande éruption, comme celle qui détruisit Pompéi en 79. C’est le « big one » version napolitaine. Mais à part la protection civile, complètement dépassée par les événements, on a l’impression que tout le monde s’en moque. De l’autre côté, c’est golfe, et la ville disposée en amphithéâtre propose sans doute l’une des plus belles « scénographies urbaines » en Europe.

Le port, immense, laisse entrer une bonne partie des denrées importées illégalement en Europe de Chine et d’ailleurs. A l’est s’étire, à partir de la gare centrale, une zone industrielle dantesque, percée d’autoroutes suspendues, parsemées de friches lugubres et piquetées de jardins de citronniers, de vignes et d’arbres fruitiers.

Voilà pour le site. Le centre « spaccanapoli », (spaccare: séparer, parce que le cardo et le décumanus, les fameuses rues à angles droits romaines sont encore visibles) est un monde en soi, que j’essaierai de vous faire découvrir peu à peu.

Ce centre est encore peuplé de gens pauvres, situation de plus en plus rares dans les métropoles européennes, et cette population est encore animée d’un foi puissante qui s’exprime partout. Ces deux caractéristiques font de Naples une ville unique.

A suivre…

1 013 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :