L’Allemagne se plante dans ses calculs

Ah ! qu’elle est vertueuse l’Allemagne ! Qu’il faut envier sa rigueur, son sérieux. Y aller en vacances aussi nombreux que les Allemands se pressent sur la Méditerranée. Visiter les villes de l’Elbe, les rivages de la Baltique. Et sourire à l’horizon radieux du capitalisme rhénan.

Imaginons qu’un jour, on nous annonce en France que nous sommes moins nombreux que prévu. Moins 1,5 million d’habitants. Et que l’INSEE n’a pas fait son travail correctement, qu’il faut l’avouer piteusement, notre administration statistique et ses têtes d’oeuf formés dans les meilleures écoles de la République, ayant fauté. Nous apprendrions que nous ne sommes pas 65,43 millions d’habitants mais 63,930 millions de Français. Quelle curée aurions-nous ! Les Français ne savent même plus se compter. Normal qu’à l’UMP, on ne sache pas organiser une élection de 20 000 malheureux votants à Paris pour une primaire.

Eh bien, cette faute grossière, aussi impardonnable, c’est la belle Allemagne qui l’a commise. Ils se croyaient en mai 2013 pile poil 81,7 millions d’habitants, ils ne sont en juin plus que 80,2 millions… Chapeau l’Allemagne !

C’est quoi votre prochaine leçon à l’Europe ?  Peut-on vous aider ?

 

 

 

 

811 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :