Le MUCEM en majesté

Le musée des Arts et Traditions populaires est mort, vive le MUCEM! En effet, le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée s’inscrit dans la continuité du prestigieux et trop peu visité « musée ATP », à deux pas de Paris mais totalement oublié près du jardin d’Acclimatation, où l’on peut encore voir rouiller l’ancien bâtiment désormais abandonné.

La gestation aura été longue mais voici un musée flambant neuf dans une ville qui essaie elle-même de se réinventer à grand coup de culture. On pourrait longuement débattre de la pertinence de cette renaissance par la culture, mais pour le moment ce sont surtout les collections du musée, et le bâtiment lui-même, qu’il s’agit de découvrir ou de redécouvrir. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle.

Car les collections du MUCEM sont absolument fascinantes, parmi les plus riches d’Europe dans leur genre. Et comme le coche avait bel et bien été raté d’une éventuelle fusion avec les collections de ce qui allait devenir le Musée du quai Branly, il restait à inventer le concept qui permettrait à ces myriades d’objets, parfois venus du fond des âges trouver leur place.

Mais où trouvent-ils leur place en fait? C ‘est tout l’enjeu de ce nouveau musée qui plonge ses racines dans les musées d’ethnographie du XIXe siècle.

Une amulette musulmane, sans date

Mélange de collections venant de plusieurs fonds, le MUCEM doit être une base de travail inédite pour qui s’intéresse aux cultures euro-méditerranéennes, concept un peu bancal reconnaissons-le, mais commode pour organiser des expositions et savoir drainer le public…

Il est vrai que ce genre de musée joue sur bien des ambiguïtés, et n’échappe pas aux modes du moment. La « starchitecture » s’invite dans la partie et propose donc son « grand geste architectural ». Mais les objets, eux, restent fidèles à eux-mêmes. Nous espérons vous proposer une sélection d’objets du musée, dès que possible.

Il faut donc espérer que ce nouveau musée saura tenir son ambition de proposer un point d’appui à la réflexion sur « nos » civilisations à une époque où les affrontements priment souvent sur les échanges.

 

2 587 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :