Le « local », version américaine

Les temps ont bien changé. Après une course au rayonnement planétaire, la multinationale américaine se veut locale, franchouillarde avec une campagne désopilante : « Nous fabriquons plus de 90% de nos boissons en France ». Géographes, à vos cartes ! Car la profession de foi dans les magazines ces jours-ci, main sur la bouteille, était agrémentée d’une carte de… localisation des usines !

Dans ces mastodontes automatisés et robotisés de l’industrie, le lieu de la mise en capsule compterait évidemment dans la valeur ajoutée. Mais les Européens n’ont pas la même conception du local que les firmes américaines. La mise sous capsule, tout le monde s’en tape la bouteille et la canette.

Nos lèches-bottes qui tremblaient devant les rodomontades ministérielles ont fayoté en février auprès de Montebourg en lui certifiant qu’ils se rangeraient derrière lui pour le made in France : « Nous souhaitons participer encore plus activement à la promotion de l’attractivité du territoire français auprès des entreprises étrangères ». Tout juste, cancane le Canard Enchaîné (1), si les pubards de Coca ne racontaient pas qu’en buvant du Coca, on participait au redressement productif et à la sauvegarde du patrimoine culinaire français.

La panique anti-malbouffe sur la toie

Le même cynisme géographique atteint la firme au burger qui fourre du pain mou avec de la viande française, du beaufort, du comté ou du reblochon (mêlé à du cheddar, y a pas de petites économies). Le tout présenté joliment comme un « déjeuner baguette ». José Bové se serait trompé de combat avec le démontage d’un restaurant aussi bon promoteur du terroir. Le méchant volatile déjà nommé se pince le bec devant les chiffres faramineux de la croissance annuelle des fast food façon Mac chez nous.

Les campagnes ont si peu suffi que la firme d’Atlanta revient à la recette bien éprouvée du prénom sur la bouteille qu’avait essayée Bordeaux il y a quelques années. Les bulles, c’est bien connu, ça fait tourner la tête des pubeux. Mais le CO2 des canettes, pourtant sans alcool, n’est pas connu non plus pour rendre intelligent.

 

(1)    11 septembre 2013

————-

Pour en savoir plus sur les dangers du Coca

 

1 303 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :