Salauds de pauvres! A bas le Kansas

Ci-dessus: Le Kansas, région « riche-pauvre » et… très à droite. Peinture par Steve Carol

 

Les pauvres ont leur site internet, bien connu. Les voici, cette fois, avec un livre étatsunien où Thomas Frank étudie leur vote. Un vote curieux qui étonne toujours les gens de gauche ne sachant pas pourquoi les pauvres votent de plus en plus à droite. L’étude porte sur le Kansas d’où l’auteur est originaire, un État jugé très réactionnaire alors qu’il était, il y a un siècle, « socialiste ».

Le virage a été pris dans les années 1990 lorsque sous Clinton, les démocrates ne faisaient plus rêver.

En France où la droite se moque de la gauche caviar et des goûts de luxe de certains de ses ministres, on n’aurait pas le bon goût de se moquer des autres avec du café, le latte, une sorte de café au lait consommé par une certaine élite, qui s’oppose à celui des vrais Américains buvant du regular coffee.

Pour Jérôme Anciberro (1), on est réactionnaire en fixant ses peurs et ses frustrations sur des questions culturelles et en laissant de côté l’économie. Résultat : les pauvres radicalisés du Kansas envoient à la Chambre des élus qui vont voter des lois favorables à ces multinationales (du divertissement et de l’alimentation) « dévastant leur quotidien. » On ne s’engage plus en politique pour traiter des questions économiques. Mais la rage se concentre sur des questions comme l’avortement, le port d’armes, l’enseignement de la théorie de l’évolution, l’immigration« , sujets peu traités par la gauche.

Ce phénomène est visible en France depuis quelques mois. Salauds, ces pauvres !

 

___________

Pour en savoir plus : Thomas Frank, Pourquoi les pauvres votent à droite, Agone.

___________

(1) Source de l’article : La Vie, 5 septembre 2013

1 471 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :