Sur la lune, il y a des Chinois…

Qui regardent la Terre en rêvant…

Nous avons lu la nouvelle ces jours-ci sur un air de Guy Béart évoquant la lune : les Chinois veulent habiter sur la lune, selon Philippe Coué, connu pour son travail très documenté, Shenzhou, Les Chinois dans l’espace (L’esprit du temps). Est-ce une bonne nouvelle ?

Dans leur volonté de devenir les numéros 1 en tout, les Chinois ont prévu des programmes pour résider sur la lune alors que les Américains n’y sont que passés. Avec une présence permanente qui évite d’installer une station orbitale, tout sera « plus facile ».

Pour s’entraîner, on a pu voir à Pékin Lunar palace 1 pour les taïkonautes.  En s’inspirant des expériences des années 1970, les Chinois se préparent avec des tenues qui n’ont rien à envier à celles de Tintin. Mais le matériel est lourd et il faut adapter le lanceur.
Pour Philippe Coué, les Chinois vont travailler sur le recyclage pour limiter les apports du fret.  La station chinoise devrait être prête dans quelques années. C’est pourquoi ils souhaitent une coopération spatiale avec l’Europe et les Etats-Unis dignes du rang qu’ils souhaitent tenir. Pas de honte ni d’hésitation à prendre la succession des grandes puissances du XXe siècle.
Les Chinois peuvent espérer ainsi envoyer au monde l’image d’un pays très moderne. D’une nation soudée autour d’un parti communiste, digne de la mission qu’il s’est arrogé auprès des populations. Ils peuvent enrayer la fuite des cerveaux de l’exploration spatiale vers les concurrents, voire attirer des rivaux.
Pour Denis Sergent (*), Chang’e 3 sur la Lune marquera le début des opérations conduisant la Chine à investir durablement notre céleste voisine.
Ci-dessus: La fusée porteuse Longue Marche-3B transportant la sonde lunaire Chang’e-3 a décollé le 2 décembre du Centre de lancement des satellites de Xichang (Sichuan)
_____________
Source : D. Sergent, La Croix, 1er décembre 2013
1 033 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :