Le deuxième Nouvel an des Chinois

La Chine parviendra-t-elle à mondialiser son calendrier comme Grégoire XIII et l’Église catholique l’ont fait au XVIe siècle ? Alors qu’elle a claqué des pétards pour le 1er janvier 2014, elle remet le couvert pour le Nouvel An « chinois » du 31 janvier qui devient, d’année en année, un événement de plus en plus médiatisé. Un peu comme le ramadan qui est plus connu que le carême chrétien… Pour fêter l’arrivée de l’année du Cheval, un défilé de la danse du Dragon et des Lions aura lieu, pour la première fois, à Caen organisé par le club Chine Normandie.

Le 31 janvier 2014, les Chinois fêtent l’année du cheval, signe zodiacal faisant, naturellement, référence à la force et la résistance qui ne devront pas manquer au président Xi-Jinping actuellement pris dans une tempête politique liée à la corruption du régime. (1)

Qu’est-ce qu’un cheval pour les Chinois qui connaissent surtout ceux des Mongols, leurs ennemis de toujours ? Aujourd’hui, le cheval (ma en chinois) n’est pas aussi prisé que le dragon dans le zodiaque chinois, mais il est très populaire parce qu’il est lié à l’idée de succès. En témoignent de nombreuses expressions dans lesquelles on souhaite le succès familial ou entrepreneurial par le caractère ma. D’où les représentations sur les tableaux, les sculptures, les peintures, les céramiques pour les gens les plus éduqués et le moulage en plastique, les peluches et bibelots, les timbres-poste, voire les pièces d’or gravées et fondues  pour faire « couler l’argent à flot » en 2014 pour ceux que la peinture ou la sculpture n’intéressent pas.

Concrètement, la Chine va vivre le 31 janvier une énième thrombose du pays. Les autorités, habituées aux chiffres stratosphériques en millions d’unités, ont évalué les déplacements individuels ce jour-là à plus de 3,5 milliards ! Avec un luxe de comptage qui ajoute 200 millions de plus que l’an dernier. Gares et aéroports sont pris d’assaut car chaque Chinois tente de rentrer dans sa famille d’origine.  Cela dit, les films contemporains font état de tant de migrants à travers le pays qu’il sera impossible pour des centaines de millions d’entre eux d’espérer fêter le Nouvel An en famille. Ne parlons pas de ce qui peut se passer en cas de vague de froid ou de neige….

Cela dit, bonne année les Chinois !

 

Ci-dessus: Défilés festifs et folkloriques à Caen (Haute-Normandie)/ France 3

 

__________

(1) Pour Dorian Malovic, La Croix (25 janvier 2014), le nouveau président Xi Jinping a une priorité absolue: éradiquer la corruption à tous les niveaux, au sein du Parti communiste chinois (PCC) d’abord et dans les affaires aussi. Toutes les « mains sales » seront arrêtées, a-t-il encore annoncé devant la Commission centrale anticorruption du Parti, à quelques jours du Nouvel An, car la « maladie est grave ». Jusqu’à présent, la campagne anticorruption au sein du Parti a touché tous les niveaux, « les tigres et les mouches », et des enquêtes ont été ouvertes sur plus de 180 000 membres. La lutte contre l’argent sale se poursuit à un rythme étonnant. « Tous les officiels du Parti ont peur, confiait cette semaine un haut responsable d’un média officiel de passage à Paris. Et le président Xi ne lâchera rien .» Un autre sujet sensible – la transparence des biens et des fortunes des officiels – sera abordé cette année, car le président chinois considère qu’une loi est indispensable pour avoir un gouvernement « propre ».

992 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :