Géo, géographie, géologie, géophysique, géochimie, maintenant géomédecine

Ci-dessus: Cellules cancéreuses écartant et s’élevant comme cellules malignes dans un fuselage humain

En août 2013, j’eus la chance d’être à Florence (Italie) au moment où avait lieu la Goldschmidt, le célèbre congrès mondial de géochimie. Ils étaient 5000 venus du monde entier, non loin du célèbre Dôme de Brunelleschi. En potassant les papiers qui s’échangeaient et au cours des conversations dans les cafés, j’appris que les géochimistes – qui ont donné l’âge de la Terre, la formation de la Lune, etc. – travaillaient aussi pour la médecine qui traite certains cancers et maladies génétiques. Comment s’est fait le lien entre la géochimie et ce qui est devenu la géomédecine ? Par les isotopes.

Ces atomes de masse différente d’un même élément chimique, on les trouve dans de nombreux éléments chimiques, tel le carbone qui a deux isotopes stables et un isotope radioactif. En géomédecine, on étudie le corps humain en utilisant les isotopes stables. Il est possible d’imaginer qu’une partie du corps humain avec un isotope en excès est en déficit ailleurs. On peut donc savoir que l’os constitué de calcium, autrement dit un métal possédant 6 isotopes, s’il est atteint d’ostéoporose, rejette dans les urines et le sang plus de calcium 40 que de calcium 44. Analysées par un spectromètre, les urines donnent des informations permettant de traiter les os jusqu’à leur reminéralisation.

Les découvertes les plus curieuses de géomédecine ont porté sur la différence de proportion des isotopes selon le sexe des personnes. Elles permettent aujourd’hui de diagnostiquer des anémies avant que les carences en fer s’installent. Grâce aux géologues, les médecins ont admis que l’analyse sanguine n’est pas suffisante. Désormais, on prête attention aux liens entre les teneurs en cuivre et la tuberculose, voire les cancers. On sait mesurer les cuivres pathologiques et les intercepter avant qu’ils entrent dans les cellules des cancéreux.

γῆ, gễ, géo : la Terre parle par la géologie, la géographie des hommes, la géophysique, la géochimie des sciences de la Terre et aujourd’hui par la géomédecine. Bienvenue, les médecins, dans la galaxie des Geo !

 

 

1 933 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :