Petit tour du monde des tombeaux des hauts personnages de l’islam

On parle beaucoup des destructions de mausolées commises par des extrémistes en Afrique du nord. En Libye, en Tunisie ou au Mali, mais aussi en Syrie ou en Iran, les « saints » (wali) font pourtant partie de la vie quotidienne des populations depuis très longtemps. Ces profanations portent donc atteinte à des formes très anciennes, et respectables, de l’islam.

Nous vous proposons quelques photographies de tombes de saints musulmans.

A lire également: un article sur le rôle du soufisme dans la géopolitique actuelle de l’islamisme.

En une: ruines de la mosquée de Jonas, à Mossoul, peu après sa destruction par Daech en juillet 2014. Crédit: Reuters.

1 962 vues

2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Laisser un commentaire

  1. Carl Jubineau

    La tombe de l’Imam Reza montrée dans votre article n’est pas à Nadjaf, mais dans la ville de Mashhad, en Iran. L’Imam Reza était le 8e imam des Shi’ites, le nom de Mashhad signifie même « Lieu des martyrs ».

    Publié le 24 août 2015 à 14:37
  2. Le Taj Mahal n’est pas un tombeau de saint. Il est élevé sur la sépulture de Mumtaz Mahal, épouse de l’empereur moghol Chah Djahan.

    Publié le 27 août 2015 à 07:49
%d blogueurs aiment cette page :