Paysages mythiques (2) : le Cervin (Matterhorn)

Le 14 juillet 1865, le Britannique Edward Whymper et sa cordée atteignaient pour la première fois la cime du Cervin (4’478 m). Le Cervin est devenu, pour les Suisses, la montagne des montagnes. La montagne la plus photographiée au monde, un mythe et l’emblème des alpinistes comme des photographes, l’image de marque et le symbole de la Suisse.

Voici ce qu’en disent les Suisses : « Par sa forme imposante et sa position isolée, le Cervin s’avère la définition même de la montagne. Il n’existe aucun autre sommet au monde dont la forme naturelle est une pyramide aussi parfaite que celle du Cervin. Il y 100 millions d’années, d’énormes mouvements de compression des plaques tectoniques rapprochent l’Afrique et l’Europe. 50 millions d’années plus tard, les masses rocheuses commencent à se déformer et à se plier. Ces masses rocheuses poussant vers le haut donnent naissance au Cervin. »

Nouveau record de l'aller-retour au Cervin pour Kilian Jornet! Parti à 15h00 de l'église de Cervinia, l'Espagnol a atteint le sommet du Cervin moins de deux heures plus tard avant de rallier son point de départ à 17h 52. Le Catalan améliore ainsi le record de l'ascension-descente du mythique sommet alpin détenu depuis 1995 par l'Italien Bruno Brunod (3h14).

Nouveau record de l’aller-retour au Cervin pour Kilian Jornet! Parti à 15h00 de l’église de Cervinia, l’Espagnol a atteint le sommet du Cervin moins de deux heures plus tard avant de rallier son point de départ à 17h 52. Le Catalan améliore ainsi le record de l’ascension-descente du mythique sommet alpin détenu depuis 1995 par l’Italien Bruno Brunod (3h14).

Son nom ? Le Cervin est cité pour la première fois dans des documents médiévaux comme « Mons Silvus ». Le nom se transforme ensuite en « Mons Servinus », avant de devenir enfin « Cervin » en français et « Cervino » en italien. Le mot allemand « Matterhorn » apparaît pour la première fois en 1682. L’étymologie du nom vient probablement du mot « Matte », c’est-à-dire la plaine alluviale herbeuse en dessous des gorges de la Gorner, aujourd’hui presque intégralement recouverte par le village de Zermatt (« zur Matt »).

Cervin TobleroneLa vie ou la mort ? Pour approcher  le Cervin, les alpinistes acceptent l’idée de mourir. Car la pyramide rocheuse suscite tant d’émotions que les conquérants en sont inhibés. Contrairement à l’Anglais Edward Whymper qui « ne croit pas aux démons de la montagne, et son projet est guidé par des réflexions exemptes d’émotions. Il  lit Horace Bénédict de Saussure qui lui permet  de penser qu’on peut arriver au sommet par l’arête Nord, en partant de Zermatt. Ce qui lui permet d’atteindre son but, suivi de Michel Croz, guide chamoniard. Les trois qui suivent chutent à la descente et sont retrouvés morts dans le glacier.

 

 

________

A lire  :

« Der Wächter des Matterhorns – Mein Leben auf der Hörnlihütte ». Kurt Lauber. Ouvrage uniquement disponible en allemand. Droemer/Knaur.
« Ulrich Inderbinen – J’ai l’âge du siècle ». Heidi Lanz, Liliane De Meester. Allemand, anglais, français. Editions Rotten Verlag Viège.

Cervin, top model des Alpes, d’Yvan Hostettler, éd. Olizane, 2006.
Couvertures de livres, affiches publicitaires, emballages alimentaires, pochettes de disques… le Cervin est partout ! L’auteur, typographe et spécialiste en communication visuelle, recense plus de 400 créations graphiques autour de l’emblème de la Suisse. Amusant et surprenant.
1 560 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :