Londres plus visitée que Paris? By Jove!

Les chamailleries franco-britanniques ne s’interrompent (presque) jamais: Selon le Figaro du 16 janvier, relayé par le Huffington Post, Londres aurait devancé Paris en 2013 avec plus de 16 millions de visiteurs. Mais un autre article du Figaro, du 22 janvier, annonce que les deux villes ont finalement décidé de collaborer sur le plan touristique! Exit les piques et autres bons mots méchants proférés contre son voisin outre-Manche. Place à la collaboration…

Ces batailles de chiffres et ces empoignades médiatiques font au moins ressortir une chose: l’importance vitale pour les villes, surtout les villes dites « mondiales » d’attirer du monde et de s’en prévaloir en terme d’image, donc d’argent. Eh oui, les villes se battent pour attirer du monde et séduire les investisseurs de toute nature. Pourvu que de l’argent soit injecté dans le système… La géographie s’intéresse à ce qu’il est convenu d’appeler le géomarketing depuis de nombreuses années déjà, mais certaines villes, grandes ou petites, n’ont pas encore pris conscience de l’importance de l’image.C’est presque devenu une science, pas vraiment exacte, mais importante.

L’image ne fait pas tout, mais elle permet d’attirer des touristes et des hommes d’affaire, donc des fonds. Mais après l’image, il ne faut pas décevoir les visiteurs bien sûr: leur proposer de vraies raisons de venir demande une inventivité permanente. Londres n’a pas manqué d’imagination, et comme le souligne le Huffington Post, plusieurs grands événements, depuis l’enfant royal  (sic) jusqu’à de magnifiques expositions, ont drainé beaucoup de monde.

De son côté, Paris a protesté car ses propres chiffres n’étaient pas encore sorti. Et puis restait à savoir sur quelle aire urbaine s’appliquaient les chiffres… Comme l’on a souvent dénoncé dans ces colonnes la stupidité crasse des classements mondiaux de tout poil, on peut vite voir la valeur de ces classements touristiques…

Mais à présent tout va pour le mieux puisque les deux villes ont décidé de travailler ensemble. Ce qui semble logique, tant Londres et Paris ont désormais des destins croisés. Plusieurs centaines de milliers de Français vivent et travaillent à Londres, et l’Eurostar est devenue plus qu’un trait d’union. Elle a rapproché les deux villes dans tous les sens du terme. Elle consacre un nouvel espace, transfrontalier, et interculturel, capable d’embrasser deux pays.

Profitons-en!

 

 

3 794 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :