Le Népal नेपाल, pour ne pas oublier

Ce qui s’est passé au Népal nous remue tous. Pour tous ceux qui ont perdu la vie, mais aussi pour  les beautés architecturales de ce pays dans lequel j’ai eu la chance de travailler en 2008, exactement là où le séisme, pourtant de magnitude modérée par rapport à celui qu’on attendait, a détruit et tué des femmes, des hommes et des enfants dont la gentillesse est gravée dans ma mémoire.

Voici quelques images tirées de ce séjour, pour partager ma tristesse. Et peut-être nous rappeler que nous sommes des epsilons lorsque les forces telluriques se déchaînent.

Le quartier des temples de Katmandou a été détruit. A ce jour (1er mai 2015), mes collègues sont sains et saufs, mais nous sommes sans nouvelles de chercheurs dans de nombreuses vallées, dont celle de la Trisuli d’où viennent certaines de ces images.

Il nous reste le sourire des enfants et l’espoir qui est intact.

Jérôme Gaillardet, professeur de géochimie à l’Institut de physique du globe de Paris

1 589 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :