Les céréales nourrissent le terrorisme de Daech

Qui l’eût cru ? Les céréales, signes de civilisation, sont instrumentalisées par les terroristes pour nourrir leurs réseaux ? Va-t-il falloir boycotter les céréales ? Car les céréales deviennent l’une des sources de revenus du groupe qui se revendique Etat islamique… Comment en est-on arrivé là dans un pays comme la Syrie, enkysté dans le Moyen-Orient pétrolier ?

Pour Sébastien Abis (IRIS), les ressources de l’Etat islamique liées aux rentes carbonées se tarissent progressivement. Dans un article paru sur Terre-net confirmé par le Washington Post, il montre une corrélation entre le territoire de Daech et celui des régions céréalière irakiennes et syriennes. Les Américains montrent les liens entre les lieux où circule le blé (champs, silos, boulangeries) et l’EI, soit plus d’un million de tonnes, le tiers de la production de blé syrien.

L’Armée syrienne libre et le gouvernement de Bachar El-Assad ont tenté de contrôler les silos, avant d’en perdre l’avantage. Tandis que l’Etat islamique laisse les terroristes contrôlés par les experts agricoles et tient à garder un réseau d’approvisionnement qui fonctionne bien selon Adam Vinaman Yao, membre de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Les agriculteurs étaient les producteurs les moins inquiétés par l’EI qui cherchait des acheteurs comme l’Iraq ou la Turquie sur lesquels ils prélevaient une taxe d’environ 25% en nature (grains) ou en cash. L’EI a finalement acheté ces récoltes en majorant les prix. Du coup, le prix du pain flambe à 87%…

Ces céréales seraient vendues à la frontière turque où le blé est racheté par… des donateurs internationaux qui « contribuent ainsi à garder les prix à un niveau élevé » avant de les… distribuer par l’aide humanitaire en Syrie ! Dans ce pays ou ce qu’il en reste, près de 10 millions de personnes sont en insécurité alimentaire dont un tiers dans un état grave.

Que fait donc la communauté internationale ? Peut-on laisser le seul marché décider de tout ce qu’il faut faire ?

________

En haut, champ de blé en Syrie

1 103 vues

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :